The air he breathes – Brittainy C. Cherry

couv33339980Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Cher lecteur, lectrice,

Attention ! Émotions !

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant eu les larmes aux yeux lors d’une lecture.

Ce roman est le premier tome de la saga Elements (éditions Hugo&Cie), chaque tome étant basé sur un élément (air, feu et eau). Si les autres tomes s’avèrent aussi puissant en émotions, je signe tout de suite !

The air he breathes c’est l’histoire de deux êtres à l’âme brisée. Deux âmes qui vont se reconnaître et s’entrechoquer pour mieux se perdre dans le désespoir avant de retrouver lentement le chemin de la vie.

Tristan et Elizabeth ont tous deux vécus des événements tragiques qui ont bouleversé le cours de leur vie. Tristan, devenue âme solitaire, se terre chez lui et entretien une image de sale type. Elizabeth s’accroche à la vie grâce à sa fille, même si chaque inspiration lui coûte parfois beaucoup.

Quand bien même Tristan va s’évertuer à repousser Elizabeth, cette dernière va sans cesse revenir vers lui. Pour quelle raison me diras-tu ? Parce qu’Elizabeth a reconnu le reflet de son propre désespoir dans le regard de Tristan.

S’en suit une relation houleuse, pas forcément basée sur de bonnes raisons mais au combien intense en sentiments, sensations et plaisir désespéré.

Leur relation va ainsi connaître des hauts et des bas mais surtout un dénouement qui m’a totalement surprise. J’avoue ne pas l’avoir vu venir celui-là ! Bien qu’ayant deviné d’autres éléments, notamment la corrélation entre deux événements dont on se doute assez facilement dès le début du roman.

Passons maintenant aux petits détails qui chagrinent une fois la dernière page tournée et l’embrasement un peu éteint.

La meilleure amie nymphomane, sans gêne et au vocabulaire chantant est une véritable caricature à elle-seule ! Marrante mais peu crédible.

Quant à Tristan, il faudra que l’auteur m’explique comment un homme travaillant comme employé dans une petite boutique sans client arrive à payer ses factures … Bref !

L’épilogue ! On en parle ou pas de ce concentré de guimauve ? Pourtant, généralement, j’aime beaucoup les épilogues, savoir ce que sont devenus les personnages, ce qui leur ai arrivé … mais là non ! Cet épilogue n’est pas cohérent avec le reste du roman. Tristan, personnage plutôt renfermé tout au long du livre, nous donne un épilogue gnan-gnan à souhait, débordant de bons sentiments et de fleurs bleues.

Voilà pourquoi, au final, ce roman n’est pas un coup de coeur bien qu’il soit tout de même une très bonne lecture, très émouvante. Le tout aurait pu être mieux avec des personnages secondaires plus creusés.

Publicités

11 réflexions sur “The air he breathes – Brittainy C. Cherry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s