J’ai épousé une végane. Une histoire vraie, hélas – Fausto Brizzi

couv24828803Cher lecteur, lectrice,

il y a des livres que j’achète pour des raisons différentes. Celui-ci fait clairement partie de la catégorie « titre original ». D’une part parce que c’est un titre assez long, ce qui est peu commun et d’autre part, parce que le mot végane a fait tilt dans ma tête. Voilà bien longtemps que j’entends ce terme sans trop savoir de quoi il retourne au juste.

Que les choses soit tout de suite claires : je ne suis pas végane. Et même après la lecture de ce livre, je ne le deviendrai pas. J’aime trop les bonbons !

Dans ce roman, Fausto Brizzi nous raconte avec beaucoup d’humour, sa rencontre avec Claudia, végane invétérée et militante. Après un premier rendez-vous quelque peu raté, Fausto va tout faire pour conquérir le cœur de la belle, quitte à changer radicalement son mode de vie.

Ce récit autobiographique m’a bien fait rire, parfois aux éclats, tellement les anecdotes sont improbables. Mention spéciale pour le broutage d’herbe au petit-déjeuner ou le sauvetage de lézard en plein déjeuner. Néanmoins, avec un peu de recul, je me demande si M. Brizzi n’exagère pas un peu … cela correspondrait très bien avec son tempérament méditerranéen. Je sais de quoi je parle, ma grand-mère était italienne …

Aussi, sa dulcinée Claudia, m’est apparue comme une personne un peu antipathique. Je veux bien que l’on ait un certain mode de vie mais vouloir l’imposer de manière aussi intransigeante à tout son entourage, je n’approuve pas.

Je tire toutefois mon chapeau aux personnes suivant ce mode de vie. La composition des repas doit être minutieusement épluchée et surtout doit apporter tous les éléments nutritifs nécessaires à notre santé sans provoquer de carences. Personnellement, je n’aurai pas le courage d’étudier la composition de telle ou telle légumineuse.

Au final, j’ai passé un bon moment avec cette lecture qui permet d’aborder le sujet végan d’un autre point de vue : celui des carnivores !

Publicités

8 réflexions sur “J’ai épousé une végane. Une histoire vraie, hélas – Fausto Brizzi

  1. Dans la bulle de Cha dit :

    On entend beaucoup parler de ce mode de vie depuis quelques temps, et je suis ça de très loin (je suis déjà bien trop difficile niveau alimentation sans avoir besoin d’en rajouter XD), mais c’est vrai que c’est intéressant de creuser un peu plus, et d’avoir l’avis de quelqu’un qui ne l’est pas (ça change un peu).

    Ce n’est pas le genre de livre vers lequel je me tournerai spontanément, mais c’est sympa de le découvrir à travers ton article 🙂

    Aimé par 2 people

  2. Book's Anatomy dit :

    Je suis végétarienne depuis 5 ans et j’ai été vegan pendant une année… et j’y suis revenue (du veganisme). En France c’est trop compliqué et les gens m’associaient toujours à un groupe extrême, des gens méchants qui « imposent », alors que moi je voulais vivre cela tranquillement de mon côté haha. Du coup j’avais l’impression de me faire chier la vie (désolée mais c’est plus réaliste avec ce terme :p) et que tout le monde me regardait comme une bête curieuse. Aujourd’hui je ne suis « que » végétarienne j’en n’ai plus aucun soucis et comme le végétarisme se développe beaucoup en France, c’est facile :). Pour t’expliquer un peu mon parcours je n’aimais pas les légumes ni les fruits, je ne mangeais que de la viande, jusqu’à un jour où j’ai eu un déclic. Depuis ça en été fini de la viande/poisson ! Je n’ai jamais été aussi heureuse dans mon alimentation. Des fois je me dis que j’aurai préféré naître vg hahahah.
    Par contre, tout comme tu le dis, je ne supporte pas celles et ceux qui jugent et critiquent les autres. Donc je ne le fais pas, et en échange je n’autorise personne à me donner des leçons non plus (et malheureusement des deux côtés ça existe « euh mais tu sais la carotte elle souffre »/ »tu sais pas ce que tu rates »/ « Y’a que les bobo richou pour manger des graines » et j’en passe et des meilleures….)

    J’ai lu énormément de livre sur le sujet, je te conseille « Faut il manger les Animaux » de Jonathan Soan Froer (pas sur du nom) que j’avais beaucoup aimé à l’époque car il n’y a aucun jugement, ce sont justes des faits racontés par une personne (l’auteur) qui a mené l’enquête pour répondre à cette question (et la fin est ouverte!). Ou les livres de Mathieu Ricard sur le sujet aussi, c’est plus axé bouddhisme et respect des autres mais il est Chouette aussi ! 😀

    Aimé par 1 personne

    • florylegebooks dit :

      Merci beaucoup pour ton témoignage !!! Cela n’a effectivement pas du être facile d’être jugé pour son mode de vie … Je ne sais pas encore si je lirais d’autres livres sur le sujet. Pour le moment j’essaie d’avoir une consommation plus réfléchie et de choisir des aliments de qualités et respectueux de l’environnement. Et ce n’est déjà pas facile ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s