Orange – Ichigo Takano

Cher lecteur, lectrice,

Orange est un manga que je voulais lire depuis longtemps mais pas forcément pour des raisons évidentes. Je n’avais pas la moindre idée du sujet de l’intrigue avant de l’emprunter !

Alors pourquoi vouloir lire ce manga ?

Premièrement, j’ai lu beaucoup d’avis très positifs.

Deuxièmement, c’est une saga ultra courte (pour un manga) ! Oui, c’est une raison qui peut paraître bête mais franchement quand je vois des séries de plus de 50 tomes … ça me déprime ! Alors avec seulement 5 tomes, cette saga était plus à ma portée.

Me voilà donc partie à la rencontre de Naho, notre héroïne, et de la lettre qu’elle s’est écrite à elle-même … du futur !

Au début, cette lettre de son moi-futur lui demande simplement de faire ou de ne pas faire telle ou telle chose afin de ne pas avoir de regrets. Nous avons d’ores et déjà un très bon sujet. J’ai souvent entendu dire que dans la vie il valait mieux avec des remords que des regrets. Un acte non réalisé à un moment précis ne pourra plus jamais l’être. Vaut-il mieux réalisé cet acte quitte à avoir des remords ou vivre le restant de ses jours en regrettant de ne pas avoir agit ? Je trouve que c’est une question difficile. Personnellement je préfère avoir des remords … J’estime que nous pouvons toujours rattraper nos actes, sauf un

Mais pour Naho, les choses ne sont pas si simple. Comme toute jeune fille timide, elle a du mal à faire certains choix et à aller contre sa nature réservée. Elle va toutefois s’apercevoir que la lettre dit vrai. Naho sera soutenue dans cette affirmation d’elle-même par un groupe d’amis très soudé. Malgré la réserve dont font généralement preuve les japonais, ils seront là dans toutes les difficultés et impliqués d’une manière que notre Naho n’imagine pas au début de l’histoire.

Puis, petit à petit, vient s’inclure dans ces relations amicales un sujet que je ne m’attendais pas à trouver dans un manga et qui m’a touché de plein fouet : le suicide. Je ne veux pas t’en dire trop sur l’intrigue mais il en est effectivement question ici. Connaissant quelque peu la culture japonaise, je sais que le suicide est un phénomène qui les touche malheureusement assez fréquemment mais qui reste aussi un sujet tabou.

J’ai été très émue par toute cette partie du manga qui est abordée avec beaucoup d’incertitudes et de délicatesses. J’ai eu peur du dénouement quasiment jusqu’à la dernière page … Les larmes aux yeux, j’ai refermé ce magnifique manga ❤

Publicités

9 réflexions sur “Orange – Ichigo Takano

  1. enviedelire dit :

    Je suis en recherche de manga / shojo en ce moment et je l’ai ajouté dans ma WL il y a quelques jours. Ta chronique me confirme l’envie que j’ai de découvrir cette histoire. D’autant que comme tu dis c’est une série courte donc ca me va. Je n’ai pas envie de me lancer dans une série longue ou non finie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s