Shades of Magic – V. E. Schwab

couv40964622Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.


Cher lecteur, lectrice,

je t’entraîne aujourd’hui dans un univers palpitant et fantastique, au sein duquel s’ourdissent complots et intrigues.

Cet univers, c’est celui de Shades of Magic, le premier tome d’une trilogie qui s’annonce addictive.

Son auteure, V. E. Schwab, y a construit un Londres aux multiples facettes où il suffit de traverser les murs pour commencer l’aventure. Les quatre Londres se superposent et permettent des interactions mouvementées. Chaque monde étant apparenté à une couleur, il n’y a aucun risque de confusion. Cette architecture est vraiment très originale et je suis admirative de l’imagination de V. E. Schwab,  la composition de l’environnement conférant une profondeur au récit et une part de mystère fascinante.

Sur la paroi, derrière le voyageur, s’effaçait déjà la trace fantomatique de sa traversée, comme une empreinte de pas dans le sol de sable balayé par les vents.

Dois-je maintenant revenir sur cette couverture ?! Elle est juste parfaite ! Sans se contenter d’être magnifique, elle illustre à merveille nos deux personnages principaux et soulève une question essentielle : mais qui est donc ce charmant jeune homme et surtout, pourquoi possède t’il un œil aussi noir que la nuit ? okay ça fait deux questions

L’oeil du jeune magicien avait semblé à la jeune fille une fenêtre ouverte sur un monde nouveau. Etrange peut-être, troublant sans doute, mais pas effrayant.

Kell est le dernier magicien de sang du Londres rouge, le seul à pouvoir encore voyager d’un monde à l’autre grâce à sa magie. C’est un personnage mystérieux, peu bavard et solitaire. Proche de la royauté, il se livre pourtant à des activités illégales. Pourquoi flirter ainsi avec le danger ? Par quette de sensations ? Peut-être. A la recherche de son identité ? Sûrement. Au-delà de son pouvoir, Kell est émouvant, attachant, parfois cynique et surtout fascinant. V. E. Schwab soulève beaucoup de mystère autour du passé du jeune homme et nous tient en haleine en piquant notre curiosité.

Kell va malencontreusement croiser Lila, une jeune femme plutôt culottées qui n’a pas froid aux yeux. Elle m’a tout de suite beaucoup plu ! Effrontée, indépendante et pickpocket, Lila possède l’énergie du désespoir et un farouche instinct de survie qui m’ont beaucoup ému et littéralement emporté dans son sillage.

Tout le monde meurt un jour, répondit-elle simplement. Alors non, je n’ai pas peur. Ce qui me terrifie, c’est l’idée de mourir ici, précisa-t-elle avec un geste de la main qui englobait la chambre, la taverne, la ville. Je préfère partir à l’aventure, quitte à en mourir. Tout plutôt que de vivre immobile.

Tout comme Kell, Lila est orpheline. Leur destin vont se mêler le temps d’une aventure et celui de la jeune femme s’en trouvera à jamais bouleversé. Lila est le genre d’héroïne que j’aime et admire, tout à la fois badasse et sensible. Au détour d’une rencontre, V. E. Schwab nous lâche une petite révélation qui m’a valu un loupé cardiaque … Ce petit rien est une véritable bombe en puissance et laisse présager des révélations haletantes dans les prochains tomes !

V. E. Schwab possède une plume élégante et un style plutôt soutenu pour un roman jeunesse. Elle possède l’art d’instiller ces petits détails qui rendent les personnages vivant et profond. Le point de vue omniscient nous permet de suivre avec fluidité les émotions de chaque personnage.

Shades of Magic, grâce à son univers, ses personnages inoubliables et hauts en couleurs, est un coup de cœur ! J’ai lu les dernières pages avec une douce mélancolie, je n’avais pas envie de quitter Kell et Lila. J’ai hâte de les retrouver dans leurs prochaines aventures !


Shades of Magic – Livre 1 est disponible aux éditions Lumen

Publicités

18 réflexions sur “Shades of Magic – V. E. Schwab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s