Les Héritiers – Tome 1 : La Princesse de papier – Erin Watt

la princesse de papierElla Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…

Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.

Et s’il avait raison ?

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Je remercie les éditions Hugo&Cie pour la lecture de ce roman.


Cher lecteur, lectrice,

Le premier tome de cette saga ouvre en beauté mon partenariat 2018 avec les éditions Hugo&cie !

Erin Watt est en réalité le pseudonyme derrière lequel se cachent deux auteurs à succès de New Romance. L’une d’elle ne serait autre qu’Elle Kennedy, auteure des sagas Off campus et plus récemment Les insurgés.

Avant d’entrer dans le monde luxueux et sélect de la famille Royal, nous voilà aux côtés d’Ella Harper, jeune fille de 17 ans dorénavant orpheline. J’avais peur que l’âge de l’héroïne soit un frein à ma lecture. J’ai tendance à préférer les héroïnes un peu plus mâtures, entre 23 et 27 ans (oui c’est assez précis !). Je craignais qu’Ella ait quelques réactions puériles. J’ai donc été très agréablement surprise lorsque j’ai découvert au fil des pages, une héroïne déterminée, débrouillarde, indépendante (par la force des choses), qui ne s’apitoie jamais sur son sort et va constamment de l’avant. J’ai été conquise par sa bonne humeur et ses réparties cinglantes ! Cette petite à du répondant et sort ses griffes quant il le faut, mais ce n’est pas pour autant une dure à cuire.

Je n’ai pas besoin que ces gens m’apprécient, je veux juste passer mon bac. Mais en fait, si, j’en ai quelque chose à foutre. Je me déteste pour ça, mais je ne peux résister au besoin désespéré que j’ai d’essayer. Essayer d’être intégrée. Essayer de faire de cette expérience scolaire autre chose que les précédentes.

L’histoire étant narrée du point de vue d’Ella, j’ai ressenti toutes ses émotions ; sa tristesse, sa colère, cette boule dans la gorge lorsqu’elle se retient de pleurer, son profond optimisme. Car oui, malgré sa situation, Ella est optimiste. Elle croit en la vie et quelque part, au prince charmant également. Loin des clubs de striptease vous découvrirez une jeune fille émotive et sensible.

Quand on parle du prince charmant …

Ella se retrouve du jour au lendemain dans la demeure de Callum Royal, « l’heureux » papa de cinq jeunes hommes tous plus impatient les uns que les autres d’accueillir Ella chaleureusement ! Comment ça je suis un peu ironique ?!

Les frères Callum sont … waouh ! Impressionnant. J’avoue avoir été un peu perdue dans les débuts entre les cinq frères mais je pense que c’est justement un souhait des auteurs ; nous sentir tout aussi déconcerté qu’Ella. Heureusement, les différentes personnalités se précisent rapidement et il n’y a plus moyen de les confondre (sauf peut-être les jumeaux !).

Ella va rapidement se confronter au plus énigmatique d’entre eux : Reed. Suffisant, arrogant et beau comme pas deux, Reed est bien décidé à découvrir pourquoi Ella a débarquer dans leurs vies comme une chaussette sale sur leur linge propre. L’histoire entre ces deux là évolue doucement, tout en nuance de sentiments. J’ai réellement apprécié qu’ils ne se jettent pas l’un sur l’autre dès leur premier regard. Ella sera fidèle à son caractère face à l’entêtement de Reed : combattante et sarcastique tout en étant fragile et sensible intérieurement.

Je m’en fiche, j’ai envie de dire. Je me contenterais de lui n’importe comment, même si c’est pour un temps très court, mais je ne prononce pas les mots, parce que je sais qu’ils ne le feront pas changer d’avis.

Les scènes érotiques sont peu nombreuses et pourtant l’histoire n’est pas dénuée de tension sexuelle. Un roman qui conviendra donc aux lecteur.ices peu habitués aux romances érotiques. La plume d’Erin Watt est fluide et très agréable bien que j’ai noté quelques erreurs de mise en page dans les dialogues sans toutefois gêner la lecture.

Cinq frères, une jeune fille, un père et sa nouvelle compagne = des dizaines de possibilités différentes ! Rien qu’avec ces personnages vous allez découvrir avec bonheur qu’il y a beaucoup de secrets et de non-dits au sein de cette famille ! C’est un vrai plaisir de relever tout au long de sa lecture les petits indices et sous-entendus que les auteures ont semé. Beaucoup de questions restent encore en suspens durant ce premier tome, promettant une suite palpitante. Quant à la fin … mon cerveau à encore du mal à assimiler ce que j’ai lu ! Je n’avais pas ressenti un tel cliffhanger depuis le premier tome de la saga Driven.

Vite la suite !!! A paraître le 1er février 😉

Enjoy

Publicités

13 commentaires sur « Les Héritiers – Tome 1 : La Princesse de papier – Erin Watt »

  1. Oulala!!!! Je l’avais repéré et ton avis me donnes encore plus envie 😀 Va falloir que je le lise cette année! Par contre, petite question car je suis curieuse : pourquoi « Princesse de papier »? (ne réponds pas si c’est un spoil ;)) « Princesse », je comprends, mais le « de papier » me fait m’interroger.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet avis qui donne tellement envie de découvrir cette saga!
    Petite question avant de franchir le pas : est-ce qu’il y a des passages « fantaisy » ou est-on + dans une romance traditionnelle (et que j’adore…).
    Merci d’avance pour ton retour!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s