Une lueur d’espoir – K. A. Tucker

une lueur d'espoirCatherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard d’un énième  » blind date  » organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase.
Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu’elle souhaite, c’est d’être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé resurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment…
Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie.
L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l’un ni l’autre ne s’attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n’est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire… Comment une superstar comme Brett Madden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

Je remercie les éditions Hugo&cie pour la lecture de ce roman.


Cher lecteur, lectrice,

Je vous écris alors que j’ai lu les toutes dernières lignes de ce roman il y a à peine une heure et j’ai encore du mal à quitter les personnages. Je veux les garder près de mon cœur encore quelques instants … Je ne veux pas descendre de mon petit nuage.

Je n’attendais rien de particulier de cette lecture, mis à part une belle romance comme l’annonce la quatrième, et pourtant … Je l’ai dévoré en moins de 48 heures et c’est mon premier coup de cœur de l’année ! Je suis totalement sous le charme.

La plume de K. A. Tucker, que j’ai déjà pu lire avec Respire, le premier tome de la saga Ten tiny breaths, est toujours aussi douce, fluide et émouvante. Les 596 pages sont passées comme une lettre à la poste. J’ai ressenti beaucoup de choses durant ma lecture et mon cœur est encore tout cotonneux, tendrement bercé par cette magnifique romance.

L’auteure nous livre un duo de personnages absolument magnifique. Catherine et Brett forment un duo tendre, émouvant et intense.

Au-delà de la romance, K.A. Tucker nous présente une héroïne véritablement travaillée. L’intrigue ne commence pas tout de suite dans le vif du sujet. Elle prend le temps de nous présenter son héroïne. Cath, est une jeune femme qui, a seulement 24 ans, a déjà traversé beaucoup d’épreuves. Son histoire est touchante et prend vraiment aux tripes. L’auteure souligne avec beaucoup de sensibilité les abus qu’elle a subi, la honte, la culpabilité, la folie des rumeurs dévastatrices dans une petite ville de Pensylvannie. L’évolution de Cath tout au long de l’intrigue se fait réellement naturellement. Je me suis parfaitement reconnue dans ses sentiments de femme et de mère.

Le personnage de Brenna, sa petite fille, est à croquer. J’aime beaucoup l’inclusion d’un enfant dans les romances. Cela permet de garder un aspect très réaliste. Les enfants permettent de traduire avec beaucoup de simplicité les émotions des adultes, l’évidence devient alors touchante. Là où les adultes verront  ¼A‰ + √B ≈ C , un enfant verra toujours A+B = C . J’aime leurs remarques naïves et les moments de gêne qu’ils provoquent. C’est drôle et attendrissant.

Quant à Brett … C’est un jeune homme simple et sincère. Il a su me toucher au cœur. L’auteure en fait un personnage très intense et imposant. Alors oui, il est sportif, donc bien bâti et sexy mais cet aspect n’est pas utilisé à outrance. Ce sont ses sentiments qui sont mis au premier plan, pour mon plus grand plaisir. Brett nous prouve qu’il existe encore bel et bien des personnes altruistes et franches.

Vous allez peut-être me dire que je suis un peu trop fleurs bleues et que ce roman doit bien posséder quelques défauts. Oui, c’est vrai, l’histoire est peut-être un peu trop belle et facile. J’ai l’habitude de lire des romances avec des personnages torturés et des histoires enflammées. Et bien c’est justement l’inverse que j’ai apprécié dans cette romance. Les personnages ont vécus des événements intenses mais ils vont de l’avant ! C’est entraînant et pleins de beaux sentiments.

Une lueur d’espoir porte merveilleusement bien son titre. Ce roman est une vraie petite bulle de bonheur. Un conte de fée ! Malgré les quelques 600 pages, je serais bien restée un peu plus aux côtés de Cath, Brenna et Brett dans un épilogue un peu plus long. Je vous conseille très chaudement cette romance réconfortante.

Enjoy

7 commentaires sur « Une lueur d’espoir – K. A. Tucker »

  1. J’aime bien cette jolie couverture violette en accord avec le titre du roman 🙂 (qui est ds ma WL depuis que j’en ai entendu parler début janvier). Je suis définitivement jalouse de ton partenariat avec cette maison d’edition XD

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s