Mutine – Alexia Deafly

MutineDissimulée derrière son masque de soie, la mystérieuse Mutine, propriétaire avec son mari du club  » The Silence « , permet aux clients de l’Alcôve de réaliser leurs fantasmes les plus secrets et les plus inavouables.

Passée maître dans l’art de la double vie, Mutine jongle parfaitement entre son rôle de mère, son poste à responsabilité le jour et ce rôle d’hôtesse des plaisirs la nuit.

Mais à la mort de l’homme de sa vie, cet équilibre parfait vole en éclats. Mutine va devoir apprendre à surmonter son deuil et à se reconstruire malgré le manque de l’être aimé. Pour cela, elle pourra compter sur son meilleur ami bisexuel : Manu. Grâce à son humour, son affection et une bonne dose d’audace, il va permettre à son amie d’ouvrir les yeux sur celle qu’elle est réellement.

Je remercie les éditions Hugo&cie pour la lecture de ce roman.

Cher lecteur, lectrice,

ce roman est ma première lecture de la collection Blanche des éditions Hugo & cie. Je l’ai choisi car il a remporté le concours Nuit blanche de Fyctia (plateforme d’écriture similaire à Wattpad).

Ce concours demandait aux participants de s’approprier les codes de la littérature érotique, en explorant la soif de jouissance, la joie et le don de soi au travers de la sexualité sous toutes ses formes. Il faut ainsi jouer avec les limites que s’imposent les personnages, décrire des expériences intenses, capables de changer une existence.

Je tiens dans un premier temps à vous prévenir que ce roman est un vrai roman érotique. Là où la new romance met généralement en place des relations sexuelles uniquement entre les deux personnages principaux, Mutine nous invite à découvrir des rapports sexuels entre adultes consentant mais n’entretenant pas forcément de relation de couple. Le décor est donc posé. Il s’agit de sexe choisi, consentit, en dehors des schémas classiques. Les scènes érotiques sont assez nombreuses et variées sans pour autant tomber dans le vulgaire.

L’érotisme de ce roman est indéniable. La plume de l’auteure est sensuelle, douce et envoûtante. Elle mêle avec beaucoup de subtilité l’intensité des corps et l’émotion des sentiments. Le silence et le langage des signes donnent une ambiance feutrée et intimiste.

Je recommanderai Mutine à des lectrices d’une certaine tranche d’âge ou vivant un amour intense et durable (oui cela peut paraître assez restrictif). Mutine est en effet une héroïne plus âgée, mâture, ayant traversé les vicissitudes d’une vie de couple quotidienne, l’arrivée des enfants, la reconstruction du couple … des sujets qui n’atteindrons peut-être pas pleinement les lectrices les plus jeunes.

Me concernant, Mutine m’a beaucoup touché, ému, bouleversé … La perte de sa moitié, Paul, l’homme de sa vie, m’a profondément chamboulé. Je ne pouvais qu’imaginer l’immense douleur qui déchire son âme à chaque instant. J’ai suivi avec beaucoup de tendresse son cheminement émotionnel, les barrières qu’elle laisse tomber petit à petit, ce corps qu’elle redécouvre. Au fil de ses rencontres, de ces corps, de ces couples qu’elle aide à se retrouver, elle m’a fait prendre toute la mesure de l’intensité des sentiments amoureux.

C’est ce que j’apprécie quand je suis au club : voir tous ces hommes et femmes libres d’être aux-mêmes. Et aujourd’hui, c’est ce que je ressens aussi, j’ai accepté de faire mon deuil, accepté d’être femme à nouveau, de revivre pour être celle que je veux être.

Si la couverture annonce « Se reconstruire grâce à l’amour », j’aurai plutôt choisi « se reconstruire grâce au plaisir ». C’est peut-être un peu moins vendeur (et un peu plus cash aussi !) mais c’est pourtant ce que j’ai ressenti lors de ma lecture. L’amour que découvre Mutine ne vient vraiment qu’en toute dernière partie du roman.

Mutine est un roman peu ordinaire qui m’a fait découvrir un univers complètement inconnu, inattendu mais non dénué de charme. Mutine m’a touché dans mon cœur de maman, dans mon cœur et mon corps de femme. Un roman envoûtant et subtil.

L’amour fait songer, vivre et croire.
Il a pour réchauffer le cœur,
Un rayon de plus que la gloire,
Et ce rayon c’est le bonheur !
Extrait « Aimons toujours ! Aimons encore ! » Victor Hugo

Enjoy

Publicités

8 commentaires sur « Mutine – Alexia Deafly »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s