You kill me boy – Tina Ayme

you kill me boyL’amour a-t-il une limite ?
Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle ait tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.
Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets.
Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter. À trop vouloir pousser Lexie à bout, Austin pourrait bien se brûler les ailes. Entre amour passionnel et déchirement, Lexie et Austin découvriront les élans et les douleurs d’un amour sans limite.

Je remercie les éditions Hugo&Cie pour la lecture de ce roman.

Cher lecteur, lectrice,

Si vous ne connaissez pas Tina Ayme (un peu comme moi), c’est également l’auteure de la saga Les Anges (toujours chez Hugo) et c’est une auteure issue de la plateforme Wattpad. Comme vous le savez, je me méfie toujours un peu des romans issus de ce support.

Qu’en est-il de ce roman ? Et bien c’est encore malheureusement une lecture un peu mitigée. Tous les ingrédients sont là, il n’y a pas à dire mais cette romance m’a rappelé par certains aspects la saga After, que j’avais bien apprécié mais qui est loin d’être la meilleure new romance que j’ai pu lire.

Bon, en même temps, le ton est donné dès la couverture rien qu’avec le titre, traduit littéralement « Tu me tues mec », et si vous aviez encore des doutes, le sous-titre est là pour vous les effacer « Elle pensait se reconstruire, il pourrait la détruire ! ». A ce niveau là, ce roman tient effectivement ses promesses. C’est une histoire dramatique, mais pour moi, dramatique ne doit pas forcément rimer avec destruction.

Là où Lexie et Austin auraient pu se soutenir et aller de l’avant ensemble, ils choisissent de se faire constamment du mal. C’est le point négatif qui m’a rappelé After. Nos deux amants sont incapables de s’aimer sans se faire souffrir. J’ai trouvé leurs réactions trop excessives, disproportionnées. Okay, se sont des ados après tout, mais quand même. Ils se mentent par omission et leurs secrets les tire constamment vers le conflit.

J’ai l’air d’un putain de toxico qui a goûté à une drogue et ne sait plus s’en passer. Je suis accro à cette fille. Et cette idée me terrifie.

Alors, vous allez me dire que je vois ça du haut de mes trente et quelques années et de mon infinie sagesse … (Quoi ?!) Mais parfois, il suffit simplement de se parler pour désamorcer une catastrophe. J’ai entièrement conscience que sans tout cela, ce roman ne serait absolument pas le même et que ce qu’a cherché Tina Ayme se sont justement ces situations conflictuelles, en ce sens là, le roman est pleinement réussi.

Oui, c’est vrai que l’on ressent pleinement la passion dévorante et brûlante qui unie Austin et Lexie. Ils s’aiment trop ! Trop fort, trop passionnément, trop intensément et sont complètement submergés par cette vague d’émotions. J’avoue que cela reflète à merveille les amours adolescentes. Ils sont également tout deux rongés par un passé chaotique, fait de drames et de déchirements. Le désespoir de Lexie est palpable et m’a serré le cœur. Mais j’ai aimé sa force de caractère. Au lieu de se laisser submerger par sa tristesse, elle la transforme en rage, en colère, d’où les étincelles qu’elle provoque au contact d’Austin. Elle est le feu et lui la poudre, l’explosion est intense.

– Une soirée avec toi ne remplacera pas les cinq années que tu as arrachées de mon carnet.

– Je sais. Mais si tu passes une seule soirée avec moi, peut-être que ce sont les cinq prochaines années qui compteront.

Tina Ayme écrit dans un style très incisif et rythmé. Des phrases courtes, des chapitres courts, des dialogues acérés, le tout colle parfaitement avec les caractères de nos deux personnages. Les passages érotiques ne sont pas trop nombreux, relativement courts et assez soft.

You kill me boy est tout de même un bon premier tome. Il ne colle simplement pas avec le genre de new romance que j’affectionne. Je lirai la suite, car j’espère qu’Austin et Lexie trouveront le moyen de s’aimer et d’être heureux malgré leurs situations délicates.

Enjoy

Publicités

14 commentaires sur « You kill me boy – Tina Ayme »

  1. Arf, je pense que ce n’est pas un roman pour moi.
    Les relations destructrices juste pour créer des « rebondissements », très peu pour moi à part rares exceptions mais pas dans la romance contemporaine je dois dire… Je pense qu’on peut créer des rebondissements sans taper là-dedans ^^’

    Aimé par 1 personne

  2. Je sais que c’est un genre qui ne m’attire pas particulièrement mais… au résumé, j’avais l’impression d’avoir déjà lu ce genre d’histoire plein de fois déjà :/ ou c’est juste moi ? ^^
    Dommage que ce n’est matché qu’a moitié pour toi en tous cas, j’espère que tu découvriras d’autres new romance plus chouettes vite ! =)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s