Grisha – Leigh Bardugo

grishaOrpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seul Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?

Cher lecteur, lectrice,

Pour ceux qui s’en souviennent j’avais présenté ce livre dans l’un de mes #dansmaPAL de cet hiver (rendez-vous qui a d’ailleurs disparu entre-temps … hashtag blogueuse flemmarde). J’avais tanné ma libraire pour qu’elle le sorte de ses cartons et au final, je viens seulement de le lire, mais chuuuut !

Clairement, je regrette de ne pas l’avoir plus tôt. C’est une lecture très très agréable et super rapide. 24 heures et hop ! Emballé c’est pesé ! hashtag expression de mémé.

Plus sérieusement, Grisha est un roman vraiment très fluide. Je m’attendais à une écriture aussi complexe que Six of crows (SOC) et finalement pas du tout. Les personnages sont moins intenses, les intrigues beaucoup moins alambiquées et l’univers moins sombre. Nous avons donc un roman globalement beaucoup plus jeunesse que la duologie SOC.

Au début de l’intrigue, j’ai même été quelque peu surprise de la rapidité de ma lecture, on est plongé dans l’aventure et dans l’enchaînement des événements, j’avais envie d’en savoir toujours plus sur Alina et sur ce qu’elle est censée être. Il me manquait toutefois un petit quelque chose mais j’avais oublié que Mme Bardugo ne fait jamais dans le simple ! L’intrigue prend un tournant plus complexe et plus dangereux, à ce stade je ne pouvais plus lâcher ce roman. Comme toujours, on a l’impression que les personnages sont dans une impasse totale et on est complètement surpris du twist final.

Malgré une intrigue bien construite et l’univers des Grishas complètement addictif, je n’ai pas spécialement accroché avec les personnages. Le roman étant beaucoup plus jeunesse, la psychologie est beaucoup moins creusée, il sont donc moins profonds et un peu moins attachant. Il n’y a pas de demi-mesure comme dans le personnage de Kaz Brekker (SOC), ici les personnages sont blancs ou noirs mais il n’y a pas de gris.

Alina est vraiment toute jeune et cela se ressent sur son comportement, elle est facilement influençable. Moi qui préfère les héroïnes badass, je l’ai trouvé un peu légère. J’ai beaucoup plus apprécié le personnage du Darkling pour son côté mystérieux, on sent toute de suite que tout ne peut pas être aussi simple que ce que nous laisse croire l’auteure.

Grisha est une très bonne lecture, rapide et addictive et cela a été un vrai plaisir de replonger dans le même univers que SOC, sans le côté sombre et ambigu des personnages.

Enjoy

26 commentaires sur « Grisha – Leigh Bardugo »

  1. Tiens ça me fait penser que je n’ai toujours pas lu le tome 2 de SoC alors que je l’ai dans ma bibliothèque depuis très longtemps (oups 😊😊) Pour le moment je n’avais vu que des avis hyper positif sur Grisha et c’est agréable de voir un point de vue qui change, surtout que comme toi, j’ai un peu de mal avec ce qui est trop jeunesse

    Aimé par 1 personne

  2. Alala ça me rappelle que je devrais peut-être me mettre au deuxième tome de SoC x)
    J’aime beaucoup ton article en tout cas, je sais maintenant que ce livre ne sera pas forcément ma tasse de thé (expression de mémé aussi ^^) !!
    A très vite ♡

    Aimé par 1 personne

    1. Je te conseille de ne pas trop attendre pour le tome 2 parce que si tu as lu le 1 il y a un petit moment, tu risques d’être un peu paumé au début. En tout cas moi, j’étais un peu larguée …
      Grisha est bien pour une lecture rapide et pas prise de tête 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Ce roman fait parti de ceux que je veux liiire… un jour x)
    Quand j’aurais lu le tome 2 de SoC par exemple^^
    En tous cas, contente que tu préviennes pour le style et la ‘profondeur’, je saurais plus à quoi m’attendre le moment venu =)

    Aimé par 1 personne

  4. Je pense pas qu’il soit plus « jeunesse » que SOC, je pense que l’auteur avait pas encore développé/assumé complètement son style et du coup, là, je dirais que c’est peut être plus conventionnel et moins original aussi bien dans la trame, dans les personnages que dans l’écriture. Mais pour le coup, j’ai largement préféré Grisha à SOC parce que justement, je trouve que dans SOC, ça fait un peu « trop ». M’enfin, j’adooore les deux séries (mais plus Grisha du coup hihi)
    Kin

    Aimé par 1 personne

Répondre à plumesdelune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s