Archer’s voice – Mia Sheridan

archer's voiceQuand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

Cher lecteur, lectrice,

la première chose que l’on m’a dit sur mes réseaux lorsque j’ai commencé ce roman c’est « Enfin ! » … Oui, je sais il me faut parfois du temps pour atterrir. Mia Sheridan est apparemment une auteure vers qui on peut se tourner les yeux fermés sans même se pencher sur la quatrième de couverture. Alors, ai-je également été convaincue ?

Oui ! Mille fois oui !! Je suis d’ailleurs bien contente d’avoir son dernier roman dans ma PAL de juin.

Archer’s voice est un roman intense et émouvant comme je les aime. Je pensais qu’après Maybe Someday, je ne pourrai pas trouver mieux en matière de personnage masculin pourvu d’un handicap et hautement émotionnel, mais ça, c’était avant Archer ! Même si Maybe Someday reste l’un de mes coups de cœur, Archer’s voice a cette intensité bouleversante en plus qui m’a profondément remué.

Pendant que je le dévisageais, ce fut comme si quelque chose avait bougé entre nous. Comme si je pouvais presque atteindre et attraper l’air qui se matérialisait entre lui et moi – comme si peut-être, ma main allait revenir en tenant quelque chose de tangible, quelque chose de doux et de chaud.

L’histoire d’Archer, notre personnage masculin, est peu commune et l’on se doute tout de suite d’un horrible drame. N’essayez même pas de le deviner, vous serez bien en dessous de la réalité … Archer est un homme atypique et un héros comme on en croise peu dans les new romances. Exit l’homme arrogant, riche et doté d’un ego surdimensionné, Archer fait parti des gentils garçons que l’on aime chouchouter. Un gentil garçon qui apprend vite tout de même 😉 et qui n’est carrément pas sur la touche du côté physique 😉

La rencontre avec Bree est douce et attendrissante. Cette petite parenthèse hors du monde est un vrai bonheur. Leur rapprochement n’est pourtant pas dénué d’intensité. L’attirance entre eux est indéniable et la tension sexuelle est palpable mais l’auteure aime nous torturer et nous faire languir, pour mon plus grand plaisir.

Ses yeux me disaient tout ce que sa voix ne pouvait dire. Nous nous sommes dit des milliers de mots, sans en prononcer aucun.

Bree n’est pas en reste question passé tourmenté. Pourtant, je n’ai pas ressenti autant d’empathie pour elle que pour Archer. On sent tout de suite qu’elle s’accroche à Archer alors que ce dernier voit tout de suite les implications de leur relation sur sa vie. Là où Bree trouve l’apaisement, Archer n’aura que le tourment. J’ai beaucoup aimé ce parallèle entre leur deux histoires et leur manière de réagir qui finalement est assez similaire. Leur rencontre est pour tous deux, un cheminement vers l’acceptation des événements passés, vers l’apaisement et la reconstruction.

Je pensais à combien Bree et moi étions différents … et si semblables pourtant. Elle portait en elle la culpabilité de ne pas avoir lutté quand elle pensait qu’elle aurait dû le faire, moi je portais la cicatrice de ce qui s’était passé parce que je l’avais fait.

Mia Sheridan réussi avec succès à nous illustrer les débuts d’une relation amoureuse, entre le moment où le couple se suffit à lui-même et celui où ils doivent affronter la « réalité ». La plume de Mia Sheridan est effectivement magnifique. Elle met en mot avec une profondeur particulière les émotions et sentiments de ses personnages. Elle m’a amené au bord du gouffre une première fois avant de carrément m’y pousser la deuxième fois. J’ai vu mon cœur s’écraser à mes pieds … Elle nous fait penser que … et en fait non ! Je ne me suis rendue compte que je retenais ma respiration uniquement lorsque j’ai poussé un gros soupir de soulagement … Elle est très douée !

Archer’s voice rejoint mes coups de cœur de cette année 2018. C’est une magnifique romance, intense et particulière. Comme beaucoup d’autres lectrices, je pense me procurer sans aucune hésitation les autres romans de l’auteure.

Enjoy

Publicités

15 commentaires sur « Archer’s voice – Mia Sheridan »

  1. Toujours pas grande fan de romance, mais tu en parles tellement bien que forcément, ça titille ma curiosité !
    Surtout que j’apprécie le fait que le personnage masculin ne soit pas le cliché du mec riche ^^
    Contente que tu aies passé un super moment, j’espère que les autres romans de l’autrice te plairont tout autant ! =)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s