Night School #1 – C. J. Daugherty

night schoolAllie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d’être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire. Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l’école privée Cimmeria n’a vraiment rien d’ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d’enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n’y participe pas. Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

Hello Sweeties !

Je l’ai fait ! J’ai enfin lu un livre acheté à Livre Paris ! Hip hip hip ?!

Oui, bon, on s’amuse comme on peut ! Je remercie le Pumpkin Autumn Challenge pour m’avoir permis de sortir ce roman de ma PAL, puisque je l’ai sélectionné pour la catégorie Le cri de la Banshee. On est bien d’accord que mon choix est un peu tiré par les cheveux mais comme je ne lis jamais de policier, thriller et compagnie, j’étais très très limitée.

Bref ! Me voilà plongée dans le premier tome de Night School, saga best seller de chez PKJ. J’avais peur que l’intrigue et les personnages soient un peu trop jeunesse pour moi mais au final pas du tout.

Le début de l’intrigue est toutefois assez classique, on retrouve l’héroïne rebelle et révoltée qui cache ses souffrances sous ses frasques. Comme de juste, elle est débarquée de force dans un environnement totalement inconnu au sein duquel de curieux événements s’enchaînent. Mais le contexte n’en est pas moins original. Je me suis retrouvée complètement envoûtée par le charme suranné de cette institution, cette Night School, loin de tout et sans connexion avec le monde extérieur.

Je reconnais que beaucoup des personnages que l’on rencontre sont assez clichés. On retrouve le beau goss premier de la classe, la pimbêche et sa clique, la meilleure amie, le garçon mystérieux … Mais au final, j’ai été agréablement surprise par la recette très originale que suit l’autrice. Les ingrédients de base sont là mais le résultat est loin de ce que j’avais imaginé. Les interactions sont nombreuses et ne vont pas forcément que dans un seul sens. Les relations évoluent constamment, se font et se défont au fil des événements sans que cela paraisse surfait. Allie va apprendre que les apparences et les préjugés sont parfois bien trompeurs et qu’elle ne doit faire confiance qu’à très peu de personnes.

Il lui lança un regard meurtrier, d’autant plus impressionnant que le sang ruisselait sur son visage.

– On t’a déjà dit que tu avais une légère tendance à exagérer ?

– Non. On t’a déjà dit que tu étais con ?

Ce premier tome est bourré de mystère, de secrets et d’événements encore non élucidés, bref, tout est fait pour rendre l’histoire complètement addictive et avoir envie de plonger directement dans le deuxième tome. Certains passages sont assez haletant et m’ont collé quelques frissons. L’autrice n’a pas peur de faire couler le sang. Loin des histoires adolescentes classique, C. J. Daugherty nous présente des scènes parfois violentes et des personnages au profil psychologique plus complexe qu’il n’y parait.

Le seul petit point négatif que j’ai trouvé à cette histoire, c’est la présence d’un triangle amoureux. C’est un peu ma hantise, je déteste quand l’héroïne ne sait pas sur quel pied danser. Fort heureusement, ce triangle n’est pas trop intense. Allie arrive rapidement à se décider, même si la fin me laisse présager quelques rebondissements de ce côté-ci … A voir !

– Tu crois que je te déteste ? C’est faux. Je te croyais plus futée, c’est tout.

Alors qu’elle ouvrait la bouche pour se défendre, il la fit taire en posant un doigt sur ses lèvres. Ils se regardèrent droit dans les yeux pendant quelques secondes. Elle pouvait goûter le sel de sa peau sur le bout de sa langue. Puis il étouffa un juron, pivota sur ses talons et partit.

Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à trouver du paranormal tout au long de ma lecture et en fait non … Alors peut-être que cela viendra dans les prochains tomes mais pour l’instant, nul personnage aux pouvoirs paranormaux. Je ne sais pas si cette absence de paranormal m’a frustré ou pas. Je m’attendais tellement a en trouvé que je me suis sentie à la fois déçue et surprise ! Déçue de ne pas en avoir trouvé mais surprise d’une intrigue aussi palpitante et prenante (preuve que je ne lis pas assez de policier/thriller).

Depuis le temps que j’entends parler de cette saga culte, j’ai enfin découvert ce premier tome et j’en suis très agréablement surprise. C. J. Daugherty maîtrise l’équilibre entre scène d’actions et moment de réflexions. C’est une lecture addictive, l’univers est original et les personnages attachant. Un très bon moment de lecture.

Enjoy

Publicités

9 commentaires sur « Night School #1 – C. J. Daugherty »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s