A première vue – Colleen Hoover

a premiere vueMerit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.
Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et sœurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.
Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger, Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.

Je remercie les éditions Hugo & cie pour la lecture de ce roman.

Cher lecteur, lectrice,

Un nouveau Colleen Hoover représente toujours pour moi un petit moment de joie ! Je sais que je vais passer un moment de lecture intense, émouvant et que je peux même parfois y laisser des plumes …

Mais alors, recevoir le dernier Colleen Hoover dédicacé par l’auteur … Je vous laisse imaginer l’état de mon pauvre petit cœur à cette découverte …

Je ne savais pas trop à quoi à m’attendre avec ce nouveau roman, mis à part le fait qu’encore une fois, il était assez différent des précédents. J’avoue que CoHo ne cesse de me surprendre avec ces dernières œuvres.

Malheureusement pour moi A première vue n’a pas été émotionnellement à la hauteur des précédents CoHo. A première vue n’est tout d’abord pas une new romance et n’est d’ailleurs pas publié dans cette catégorie. Je vous rassure cela ne m’a absolument pas dérangé. J’aime quand les auteurs ne se cantonnent par qu’à un seul genre.

A première vue est un roman dit « young adult » et pour un roman de ce genre, il est parfaitement maîtrisé.

CoHo nous entraîne aux côtés de Merit Voss, adolescente pas très bien dans ses baskets, comme beaucoup peuvent l’être; au cœur d’une famille décomposée/recomposée (ou l’inverse). Le point de vue interne de Merit nous permet à la fois de mieux comprendre son raisonnement et ses émotions mais aussi de découvrir sa famille au fur et à mesure.

A travers Merit, CoHo va aborder un panel d’émotions, de situations et de sujets extrêmement large. Ce roman est un condensé de tout ce que l’on peut retrouver comme difficultés, conflits et liens familiaux. Sur ce point, l’intrigue est menée d’une main de maître. La complexité des liens entre chaque membres de cette « étrange » famille se tisse petit à petit sans que l’on soit perdu pour autant. Il y a de tout et pour tout le monde. A travers chaque personnages, CoHo aborde des thèmes et des émotions très différents et pourtant complètement actuels.

Comme si la composition de la famille n’était déjà pas assez suffisante, CoHo se fait un malin plaisir d’y ajouter des « pièces rapportées » toutes aussi chargées de complexité. J’ai adoré le personnage de Luck, jeune homme en kilt aux intonations multiculturelles. Sagan tient également une place particulière de part sa propre histoire et ses réactions parfois déconcertantes mais toujours justes.

Bien que la relation entre Merit et Sagan ne soit pas, pour moi, assez forte en émotions, j’ai toutefois été très touchée par Merit elle-même. J’ai retrouvé avec beaucoup de justesse et de finesse les émotions de cet âge. Les doutes qui nous assaillent, la confiance en soi qui chavire à tout instant face aux vagues de la comparaison que l’on ne peut s’empêcher de faire. A première vue porte un message fort sur l’amour de soi-même ou comment on peut arriver aux pires conclusions sans s’en rendre compte, simplement en se refermant sur soi-même.

Petite note sur le titre qui a mon sens a perdu de son intérêt à la traduction. Le titre original est en effet « Without Merit », un titre juste parfait qui trouve son écho émotionnel à la lecture du roman, alors que « A première vue » n’a fait aucun écho dans mes impressions. « Without Merit » exprime parfaitement le mal que peut faire l’indifférence, cette arme silencieuse mais pourtant dévastatrice.

J’ai aimé l’évolution de l’intrigue sur la fin, peut-être un tout petit peu trop rapide, mais en tout cas pas complètement en « happy end bisounours ». L’espoir est là mais le chemin est encore long …

Comme dans tous ses autres romans, la plume et le style de CoHo n’ont pas perdu en fluidité et en poésie. Les émotions sont décrites avec beaucoup de réalisme, je les ai ressenti, comprise et vécu sans aucun heurt.

Je vous conseille cette lecture qui ne ressemble effectivement pas aux dernières œuvres de Colleen Hoover. Elle a pourtant su encore une fois me surprendre là où je ne l’attendais pas du tout. Le young adult lui va bien 🙂

Enjoy

Publicités

14 commentaires sur « A première vue – Colleen Hoover »

  1. J’ai hâte de le lire, il est dans ma PAL, mais je me laisse encore du temps, car après je n’aurais plus de CoHo sous la main ^^
    Avec ta chronique, c’est la fin qui me rend curieuse du coup, comme l’intrigue et je suis ravie si on peut retrouver sa plume que j’aime temps, même si les histoires sont toutes très différentes les unes des autres 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Mais oui, tu as absolument raison à propos du titre !! Je m’étais fais la réflexion en le lisant puis dans ma grande intelligence, j’ai complètement zappé d’en parler — »
    Et ouiii, beaucoup trop hâte de lire les prochains !!!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s