Sur l’île de Lucifer – Serge Quadruppani

l'île de luciferTom, 10 ans, découvre le corps d’un homme, responsable de la destruction programmée de la forêt de l’Aitre. La capitaine Mercure mène l’enquête.
Un deuxième meurtre a lieu. Les investigations s’orientent vers les militants de la Commune libre du Plateau qui combattent le projet d’abattage. D’autres personnalités sont suspectées : une sorcière qui fait parler les morts, le curé haïtien ou une exilée chilienne. De bien étranges questions se posent : les morts parlent-ils ? Quel rapport les enfants du bourg entretiennent-ils avec les animaux ?
La réponse se trouve peut-être, au delà de la forêt, sur l’île de Lucifer.

Je remercie les éditions SNAG pour la lecture de ce roman.

Cher lecteur, lectrice,

Aujourd’hui, je vais malheureusement vous parler d’une petite déception, ma première aux éditions SNAG. J’avais pourtant été très emballée par le teasing autour de L’île de Lucifer. Le titre est très accrocheur et la couverture est, comme toujours chez SNAG, très attrayante. Mais l’intrigue n’a pas été à la hauteur de ce que j’en attendais.

Comme pour les précédentes parutions chez SNAG, ce roman est à la croisée de deux genres : polar et fantastique. Autant je ne suis pas une grande lectrice de polar mais le fantastique m’attire déjà beaucoup plus.

Malgré de bons ingrédients, une enquête policière à la suite de deux étranges meurtres sur fond d’engagement environnemental et d’intervention surnaturelle, la recette finale n’a pas prise avec moi. Je suis restée très éloignée des événements.

Peut-être est-ce dû au fait qu’il n’y a pas vraiment de personnage principal mais une succession de personnalités. Le point de vue omniscient nous permet certes de voir l’intrigue dans sa globalité mais il m’a manqué beaucoup de détails pour comprendre la finalité de l’enquête. Il me reste beaucoup de questions en suspens.

Toute la partie conflit environnementale entre les opposants d’un projet d’abattage d’une forêt et les autorités est vraiment intéressant et très actuels mais malheureusement tout le côté politique m’a quelque peu ennuyé.

Quant au côté fantastique, il n’est pas assez présent à mon goût. Je parlerais plutôt de quelques événements surnaturels. On comprend que les enfants du village tiennent une place particulière mais cela manque d’explication.

J’ai toutefois apprécié le style de l’auteur. Certains personnages sont assez cocasses et les touches de sarcasmes sont appréciables. L’ensemble des situations donnent parfois un sentiment de surréalisme assez décalé.

Le ton de l’auteur ne vient malheureusement pas rattraper une intrigue que j’ai trouvé trop légère et un manque d’explications qui était sans doute voulu, mais qui ne m’a pas satisfaite.

Publicités

4 commentaires sur « Sur l’île de Lucifer – Serge Quadruppani »

  1. J’ai toujours beaucoup de mal avec les polars fantastiques parce que je trouve que c’est toujours un peu « facile ». Un genre de « ta gueule c’est magique » qui me dérange un peu ^^
    Après, peut être qu’il faudrait que je tombe sur le roman qui me fasse changer d’avis^^
    Dommage que celui ci ne t’aies pas convaincue, mais hé, des fois ça veut pas :/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s