Un Palais de Cendres et de Ruines – Sarah J. Maas

un palais de cendres et de ruinesDevenue Grande Dame de la Cour de la Nuit, Feyre a offert son cœur à Rhysand.

Après la trahison de Tamlin, pourtant, la jeune femme n’a eu d’autre choix que de suivre celui-ci à la Cour du Printemps, qu’elle considérait autrefois comme sa maison. Mais Feyre n’a qu’une idée en tête : découvrir ce que manigance Tamlin, qui s’est rangé aux côtés du roi d’Hybern, et rentrer au plus vite à la Cour de la Nuit.

Car la guerre contre Hybern est imminente, et Feyre et Rhysand doivent à tout prix rallier les Grands Seigneurs à leur cause…

Hello Sweeties,

Un an … voilà un an que j’attends ce roman !!!

Autant vous dire que j’étais dans un état de nerf pas possible dans les semaines précédent sa sortie, et il se pourrait que j’ai un peu mis la pression à mon chéri pour qu’il me le trouve le jour même … *sorry not sorry*

Je me suis empressée de me plonger dans cette lecture mais comme pour beaucoup de « dernier » tome, j’ai tout de même essayé de le savourer un peu.

La fin du second tome avait été un véritable déchirement et je ne voyais pas trop comment Sarah J. Maas allait pouvoir remettre tout ce petit monde en ordre de marche.

Je n’ai pas du tout été déçue par le début. On se retrouve plongé dans la suite immédiate du second tome. J’avais adoré l’évolution de Feyre dans le précédent tome mais en ce début de troisième tome, j’ai pris toute la mesure de sa détermination, de son courage, de sa volonté et de son intelligence.

Tel un agent infiltré, elle maîtrise les codes des faux-semblants, de la manipulation et du complot. Limite, j’ai eu un peu de peine pour ce pauvre Tamlin, qui ne se doute de rien. Mais je vous rassure, il va vite se rattraper …

Ce troisième tome se révèle beaucoup plus introspectif. L’action est concentrée sur la dernière partie du roman bien qu’il y est quelques rebondissements tout au long de l’intrigue. Nous sommes plongés au cœur de la mise en place d’une stratégie de guerre. Il y est beaucoup question des alliances entre les cours et des forces de chacun au cœur de Prythian.

J’ai malheureusement ressenti quelques longueurs durant ma lecture. Les négociations entre les Grands Seigneurs des différentes cours sont intéressantes et non dénuées de révélations mais elles présentent l’inconvénient de plomber un peu l’action … Les personnages sont parfois nombreux et il m’a fallu toute mon attention pour ne pas perdre le fil des dialogues.

Le rythme de l’intrigue s’en trouve assez inégal. J’ai eu l’impression que Sarah J. Maas plaçait ça et là quelques moments d’action, histoire de dynamiser le tout, mais sans grande cohésion. Certains passages m’ont paru mal assemblé avec le reste de l’intrigue. J’ai du mal à exprimer ce sentiment mais en gros, c’était un peu comme un patchwork avec des coutures plus ou moins apparentes.

Autre petit point négatif de ce dernier tome : le point de vue. Bizarrement, cela ne m’avait pas dérangé sur les deux premiers. Nous suivons l’intrigue du point de vue de Feyre. Mais dans ce tome-ci, j’aurai beaucoup plus apprécié un point de vue omniscient ou encore mieux, une alternance des points de vue.

Notre pauvre Rhysand n’a droit qu’à un tout petit chapitre de son point de vue … Une alternance entre lui et Feyre nous aurait permis d’appréhender les événements sous différents angles et émotions et pourquoi pas, d’avoir également un peu plus de Cassian et de Nesta, deux personnages secondaires qui m’intéressaient beaucoup. Je regrette de ne pas en avoir appris d’avantage sur eux.

Bon alors, je vous rassure, j’ai beaucoup apprécié ma lecture hein ! C’est juste que ce tome est pour moi beaucoup moins bien que le deuxième. Il y manque une touche de merveilleux et de rythme.

J’ai adoré retrouver Feyre et Rhysand et mon cœur a loupé des battements à plusieurs reprises, sans parler d’une scène où il s’est carrément arrêté … Si vous l’avez lu, vous saurez de quelle scène je parle 😉 L’univers est toujours aussi beau et magique. J’adore m’imaginer les différentes cours et leurs nombreux paysages, visualiser les Grands Seigneurs dans toute leur splendeur.

Je suis comblée d’avoir lu ce « dernier » tome mais j’ai quand même hâte de retrouver les personnages dans le spin-off qui, heureusement, sortira normalement pour les fêtes de fin d’année. Je n’aurai donc pas à me morfondre durant toute une année !

Enjoy

Publicités

6 commentaires sur « Un Palais de Cendres et de Ruines – Sarah J. Maas »

  1. Quelle histoire et quelle univers cette saga ! Le tome 1 avait été une excelleeeeeeente lecture, le tome 2 un coup de coeur magistrale, donc j’étais comme toi à l’attente de sa sortie. Dès la fin de mes cours, j’ai couru l’acheter ahah ! Je n’ai pas trouvé autant de point « négatif » que toi, même si je te rejoins sur le fait qu’il est bien moins cool que le tome 2 qui était une claque monumentale. Heureusement, les derniers chapitres ont su remonté l’ensemble. Je pense que si je n’avais pas été à ma bibliothèque universitaire, j’aurais versé quelques larmes… Donc au final, je suis vraiment impatiente de lire le spin-off !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s