Stand out – Tome 3 : Colin – Jane Devreaux

colinDe Colin on ne connaît que sa difficulté à accepter sa mère qui ne l’a pas élevé, et son adoration pour son frère aîné, Josh. Mais va-t-il pour autant retenir la leçon de son aîné et éviter les embûches que son frère a surmonté pour arriver au bonheur ?
Colin ne veut plus être ce gars bien, qui fait toujours ce qu’il faut quand il faut, ce que les autres attendent de lui. Désormais, il va profiter de la vie sans se soucier du qu’en dira-t-on. Le seul problème : il ignore comment s’y prendre.
C’est là qu’il rencontre Arava. Elle a un comportement étrange et semble déterminée à relever tous les défis. Avec elle, il va se surpasser, découvrir une nouvelle manière de vivre, découvrir ce qu’il aime vraiment. Elle lui plaît, le comprend et tout serait parfait si elle ne refusait pas de lui dévoiler son corps. Mais ce n’est pas la seule chose qu’elle lui dissimule.


Je remercie les éditions Hugo&cie pour la lecture de ce roman.

Cher lecteur, lectrice,

Dans les remerciements de ce troisième et dernier tome, Jane Devreaux explique de ce roman qu’il est son préféré, son chouchou. Et bien je pense qu’il en est de même pour moi. Il y a un petit quelque chose en plus dans cette histoire. Je n’avais pas trop accroché avec Boby, un peu plus avec Diego mais Colin est de loin mon préféré.

Comme dans les deux précédents tomes, Jane Devreaux ouvre son roman sur un prologue énigmatique, intriguant, que l’on se doit de garder dans un coin de notre tête. J’aime lorsqu’on titille ma curiosité dès les premières pages ! Arrive ensuite un premier chapitre toujours très percutant. Nos deux personnages s’affrontent, se jaugent, se défient, sans se connaître. Il est toujours plus facile de paraître plus fort, plus assuré, lorsque l’autre ne connaît pas nos faiblesses … Ce premier chapitre m’a laissé fébrile et très curieuse de la suite.

Au fil des pages, nous retrouvons Colin et Arava dans leurs propres environnements. Mais sont-ils finalement si éloignés que cela ? Tout comme dans les précédents tomes, l’intrigue se situe au sein d’un groupe de personnages qui n’a fait que s’étoffer au fil de la saga. Nous retrouvons Boby et Diego, ainsi que les protagonistes de la saga Close-up. Cela fait donc beaucoup d’interactions dans ce dernier tome et il faut parfois redoubler d’attention, notamment lors des réunions familiales, au risque de s’emmêler les pinceaux ! Mais il est très agréable de tous les retrouver et de comprendre l’évolution de leurs relations.

Revenons-en à Colin et Arava.

Leur relation est belle et émouvante bien que parfois compliquée. Arava m’a beaucoup touchée. J’ai eu peur des secrets qu’elle cachait sous ses gros-pulls, je m’attendais à quelque chose de très difficile à entendre. Au final, c’est effectivement difficile à admettre mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais et j’ai été très surprise par ces révélations. Je n’avais jamais rencontré cette situation et c’est très original, bien qu’un peu dérangeant tout de même. Arava est un petit bout de femme à la fois volontaire et fragile. Elle fait preuve d’audace et de volonté tout en étant retenu par son passé comme un fil à la patte. Elle m’a parfois fait de la peine, j’avais envie de la consoler et de lui faire comprendre qu’elle devait continuer sur son chemin et surtout sourire à Colin.

Colin, c’est le boyfriend idéal ! Oui, moi qui suis habituellement sous le charme des garçons ténébreux, j’avoue que la gentillesse et la simplicité de Colin m’ont touché. Il respire la gentillesse et la force tranquille. Mais attention, n’aller pas croire qu’il ne cache pas ses propres tourments.

Je ne saurai vous l’expliquer avec les mots justes mais il y a entre Colin et Arava une petite étincelle qui fait la différence. Peut-être est-ce justement dû au fait que Colin n’est pas le mauvais garçon que l’on rencontre habituellement et qu’Arava porte des stigmates différents de n’importe qu’elle autre personne. Leur histoire est singulière et symbolique. Jane Devreaux nous la conte avec une plume douce, touchante, empressée lorsqu’il le faut. Il ne m’a fallu qu’une seule journée pour lire ce dernier tome. C’est sentimentalement addictif.

Colin clôture magnifiquement cette saga avec laquelle je n’avais pas forcément eu beaucoup d’affinités au premier tome. Je regrette de ne pas avoir lu Close up avant Stand out mais je pense que je les lirai très certainement par la suite, histoire de remettre toutes les intrigues dans l’ordre !

Enjoy

Publicités

Un commentaire sur « Stand out – Tome 3 : Colin – Jane Devreaux »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s